Bienvenue sur le nouveau site de www.paris-communiques.com
Les communiqués de presse en direct Paris & Ile de France
Communiqué de presse : loisirs

LesOreille​​​s.com, L'Ecole des Dj's - UCPA de Lyon, l'associat​​​ion JNA, Quobuz et le Mixmove/Di​​​scom a l'assaut de la sensibilis​​​ation du monde de la Nuit et du Deejaying !

www.lesoreilles.com

Communiqué le 29/02/2012
Résumé :Le monde de la nuit a toujours besoin d'une sensibilisation concernant la gestion sonore et le risque auditif. (1 : cf corps du texte)Les éléments et solutions correspondants sont encore bien trop méconnus. Il en est pourtant de si simples, une fois expliqués, que toutun chacun peut les mettre en application ... ! Et certains permettent vraiment de parer au plus pressé, efficacement...



A l'occasion du Mixmove/Discom (150 exposants/ 10 000 visiteurs attendus), www.lesoreilles.com,la prestigieuse et unique en europe Ecole Des DJs de Lyon – UCPA,l'association JNA(qui organise chaque année, en Mars, la Journée nationale deL'Audition, un événement incontournable du monde de la santé), Qobuz(lepremier service de musique en ligne Haute-Fidélité) ainsi que l'organisation des salonsvont se mobiliser pour attirer l'attention des acteurs et décideurs du monde de la nuit et du Deejaying, sur l'audition face aux musiques fortesavec en ligne de mire les précautions et moyens de protection correspondants.



Aumenu : une conférence qui a fait ses preuves, avec ces fameuxéléments si simples, à17:00 le Dimanche 11 mars 2012, laprésence de bénévoles, la distribution de documents d'information,et de bouchons, etc. mais aussi un relais sur le stand d'une formation reconnue en la matière. Un symbole fort : Les temps changent pour de bon !

Communiqué de presse :

Les Temps changent ! Un audioprothésiste prend la parole au Mixmove / Discom, LE salon des Professionnels de la Nuit et du Deejaying !
Des aides auditives en vente à la sortie des clubs ?
Et le public sera poussé à se manifester lors de prochains événements dès lors que le son lui "déchire" les oreilles" ?!
Un vent de révolte soufflerait-il dans le monde de la nuit ?
Lieu :
MIXMOVE/DISCOM : 11, 12 & 13 mars 2012 - Porte de Versailles - Pavillon 8 – Paris
Résumé : Le monde de la nuit a toujours besoin d'une sensibilisation concernant la gestion sonore et le risque auditif. (1) Les éléments et solutions correspondants sont encore bien trop méconnus. Il en est pourtant de si simples, une fois expliqués, que tout un chacun peut les mettre en application ... ! Et certains permettent vraiment de parer au plus pressé, efficacement ...
A l'occasion du Mixmove/Discom (150 exposants/ 10 000 visiteurs attendus), www.lesoreilles.com, la prestigieuse et unique en europe Ecole Des DJs de Lyon – UCPA, l'association JNA (qui organise chaque année, en Mars, la Journée nationale de L'Audition, un événement incontournable du monde de la santé), Qobuz (le premier service de musique en ligne Haute-Fidélité) ainsi que l'organisation des salons vont se mobiliser pour attirer l'attention des acteurs et décideurs du monde de la nuit et du Deejaying, sur l'audition face aux musiques fortes avec en ligne de mire les précautions et moyens de protection correspondants.

Au menu : une conférence qui a fait ses preuves, avec ces fameux éléments si simples, à 17:00 le Dimanche 11 mars 2012, la présence de bénévoles, la distribution de documents d'information, et de bouchons, etc. mais aussi un relais sur le stand d'une formation reconnue en la matière. Un symbole fort : Les temps changent pour de bon !

(1) Etude "Niveaux sonores dans les discothèques d'Ile-de-France" (AgenceRégionale de Santé, Préfecture de Police, Bruitparif) Novembre 2010) :
Seule la moitié des établissements dispose d'espaces permettant au public de se ménager des périodes de repos.
40% des établissements présentent un dépassement des 105 décibels pondérés A, pendant au moins une période de10 minutes d'où un risque de provoquer des traumatismes sonores aigus chez les personnes les plus fragiles.
14% des gestionnaires d'établissement interrogés ne connaissent pas la réglementation. Son application est généralement laissée à la charge des sonorisateurs, compte tenu de sa technicité.
Les limiteurs de pression acoustique constituent la principale cause de non-conformité en cas d'inspection.
- L'Enquête du syndicat national des médecins spécialisés en O.R.L. et chirurgie cervico-faciale (Dr FOMBEUR 2001-2002) montrait déjà que 59 % des traumatismes sonores aigus recensés étaient dus à la musique amplifiée. Le risque maximum de traumatisme auditif est en lieu fermé. On peut en déduire l'importance du choix et de l'aménagement du local, (revêtement...) et celle de la gestion des niveaux sonores (Balance, Rôle de l'ingénieur du son…)

La conférence/support sera dispensée le 11/03/2012 à partir de 17:00 par un audioprothésiste bien particulier :
J-L Horvilleur, guitariste Metal, partage depuis des années sa passion de l'instrument avec les lecteurs du magazine Guitar Part (tests guitares, amplis, interviews, chroniques, etc ).
Ce n'est donc pas le genre à oublier le plaisir de l'écoute et il parle de ce sujet d'une manière équilibrée et documentée. ;).

Le risque auditif va donc en prendre un coup :

Et J-L ? Ses infos ? "C'est du lourd !"
On le redit : Elles sont si évidentes que le seul fait de les connaître peut éviter bien des soucis du côté auditif, et les réflexes suggérés sont si simples qu'il serait dommage de ne pas les avoir à temps.

Pour les impatient(e)s : Cf rubrique "Le saviez-vous" de ce communiqué, page 5.;)

Le module de cours sur le thème "Risque Auditif et Musiques Fortes" de J-L Horvilleur est devenu obligatoire à l'Ecole Des DJ's de Lyon -UCPA, fondée en 2001, qui délivre un diplôme homologué et compte de prestigieux DJ's dans les rangs de ses anciens élèves, et l'annonce par l'école de cette inscription "en dur" à son programme, est devenue la 10e information au classement du quotidien 20 Minutes, du 14 Novembre 2011 (Edition France) !


Le Mixmove / Discom sera aussi une occasion pour les participants d'être sensibilisés à l'opération :

"Ne me casse(z) pas les oreilles !"


Modèle : Loreley Model Crédit photo : Pixelles
Lancée par le site www.lesoreilles.com elle est destinée à faire réagir les membres du public des soirées, concerts,... le plus rapidement possible en cas de son excessif, en se bouchant tout simplement les oreilles avec les mains.
Ce réflexe naturel en pareil cas, offre à la fois une protection temporaire comme un moyen visible d'attirer l'attention des responsables de l'événement, de la sono, etc. généralement présentes dans la salle, pour leur faire effectuer un réglage aussi immédiat qu'urgent, sans que l'événement ne soit perturbé.
En l'absence durable de réaction, on pourra se tourner passagèrement en direction de la console, toujours à portée de la scène.
S'il s'avère impossible d'établir le contact, ou en cas de fin de non recevoir, il est souhaitable, pour leur sensibilisation future d'envoyer un courrier a posteriori, par exemple sous la forme d'un mail décrivant le problème et contenant le lien vers le site internet de l'opération, ( les adresses et formulaires de contact de ces personnes ou des sociétés qui les emploient étant généralement faciles à trouver.

Pourquoi est ce une nécessité ?
Nous ne sommes pas plus égaux devant les dB que devant les coups de soleil et tout le monde ne porte pas de protections auditives même s'il peut y en avoir à volonté. Quand le niveau dérape, même si c'est seulement sur quelques fréquences, il faut corriger le tir au plus vite, avant d'arriver à une "dose" impliquant un risque de traumatisme sonore, pour les personnes les plus fragiles. Usuellement, la situation perdure...

Comment est venue cette idée  ?
Les membres du public se plaignent toujours a posteriori, en cas de concert au son trop fort jusqu'à en être désagréable. Mais seul et en situation, bien souvent il ne reste plus qu'à subir, puisqu'il n'est pas encore dans notre culture d'oser se manifester à temps, pour cause de "complexe de l'empêcheur de tourner en rond", ou du "rabat joie". Mais ça c'est fini, ne nous laissons plus casser les oreilles.

Objectif : A long terme cette opération se destine à aider autant que possible au changement des mentalités sur ce sujet, pour faire entrer dans la culture du public le fait que la normalité est le BON son et qu'il n'est pas mal venu de se manifester durant la soirée, dès qu'un problème est perçu.

Bien au contraire. Après c'est trop tard !

L'audition (le capteur) ne se répare pas dans l'état actuel de la médecine.
Et le plaisir dans tout ça ?

Justement on peut tout avoir : Plaisir ET sécurité optimisée, c'est même LA porte ouverte au plaisir d'écoute à long terme :
La qualité sonore n'est pas incompatible avec quelques précautions, au contraire, un beau son calibré étant moins dangereux que le "tout à donf'' suraigu. La clé d'une bonne partie du problème est bien entre les mains du "maître du son", avec la possibilité d'agir sur une Priorité de santé à court terme pour les plus fragiles, et à plus long terme pour les autres.

Cette opération ne recherche pas le spectaculaire, c'est un outil, pour que chacun soit informé, pour réagir au mieux, et pour qu'il jouisse d'une sécurité optimale lors d'événements futurs, quelles que soient les mesures prises, ou leur absence...
Pour que chacun puisse prendre en main sa propre audition !
Et la sensibilisation des professionnels du spectacle sur ce sujet est un effet secondaire souhaité de cette opération.


Le saviez-vous ?
Les personnes venant de subir récemment un traumatisme auditif ne savent généralement pas qu'ils n'ont que peu d'heures pour consulter, raisonnant sur la disparition de l'impression de coton dans les oreilles ou le sifflement en jours ou en semaines ! Le plus souvent c'est bien trop tard...
Et les symptômes décrits ne sont pas normaux et l'oreille ne s'y habitue pas

Un certain nombre d'autres informations comme les réflexes simples à avoir ("pauses auditives", s'éloigner en plein air,...) ou encore le choix des "bons" modèles de protections auditives (il en est qui altèrent trop le son) sont réellement très mal connues du grand public, et même de certains professionnels. Il suffit pourtant de savoir lire quelques chiffres sur la notice.
Une synthèse de ces "infos" et Un exemple d'information : Comment savoir avec certitude à quel niveau sonore se manifester sont ici :
http://www.lesoreilles.com/faq_audition.html

Page de l'opération : http://www.lesoreilles.com/articlepreventionauditiongp160.html#nemecassezpaslesoreilles

Image en densité HQ : http://www.lesoreilles.com/images/nemecassezpaslesoreillesHQ.jpg
(crédits : Modèle : Loreley Photo : Pixelles )

A propos de : www.lesoreilles.com :
Ce site présente des documents parus dans la presse musicale (et "audioprothèse"... Il s'articule autour d'un pdf intitulé "A bon entendeur", une synthèse tous publics sur l'audition face aux musiques fortes ayant rencontré un excellent accueil ensuite sur le net.
www.lesoreilles.com est Partenaire média d'événements comme La Semaine du Son : http://www.lasemaineduson.org/ (mi-janvier, chaque année) et la Journée Nationale de l'Audition ; http://www.journee-audition.org/ (Tous les ans, le 2e jeudi du mois de mars ) etc…
www.lesoreilles.com http://www.facebook.com/oreilles
(actions recensées chronologiquement sur http://blog.lesoreilles.com )
JL Horvilleur : Audioprothésiste d.e. expérimenté, intervenant de manière continue dans la presse guitare (magazine Guitar Part ) depuis 2006 (tests guitares, amplis, interviews, chroniques, etc ), avec un penchant non dissimulé pour le "gros son" et le Metal.
Professionnel, à ce double titre, du risque auditif dans les musiques amplifiées et des stratégies et moyens de protections, passionné par le sujet depuis bien des années, il a étudié la sonorité et l'agrément de ces protections individuelles dédiées à l'écoute et la pratique de la musique, avec le concours de musiciens amateurs et professionnels.
En plus d'actions sur le "terrain", il participe à des colloques et effectue régulièrement des cours, et conférences,d'une pédagogie reconnue, souvent autour du même sujet, allant à la rencontre de futurs musiciens, DJ's, professeurs de musique, ainsi que dans le secondaire et le primaire.
Il s'est en 2012 plus particulièrement chargé de la journée "Santé Auditive" de "La Semaine du Son".
Présentation de la conférence :
Elle s'articule autour du Thème " L'audition et les musiques fortes" adaptable des professionnels de la santé au grand public. ( réalisable presque "au pied levé" s'il y a un rétroprojecteur ) compter 1H 30 pour avoir tous les sujets .

Des sessions régulières sont prévues dans les écoles professionnelles où elle a déjà été effectuée.

Avant propos : Dans le cadre du métier d'audioprothésiste, on rencontre des musiciens "accidentés", quel que soit le genre d'instrument pratiqué. Aussi, l'intention est de former et d'informer avec un message équilibré faisant appel à la raison.

- Généralités sur le son (rappels généraux mais aussi qualité ... ! )
- Anatomie de l'oreille : c'est la base pour montrer les fameux cils, lncluant un "film" très court en images de synthèse sur l'audition, qui entraîne le spectateur dans le parcours du son et surtout une introduction de la notion du rapport entre les fréquences et les zones qui peuvent être lésées.
- Explication de quelques mots clés : audiogramme, presbyacousie, acouphène… ;
- Vieillissement "normal" de la fonction audition, les confusions quand l'acuité auditive baisse...
- Effets de la surexposition/ variabilité en fonction de la sensibilité de chacun.
- Niveaux et durée d'exposition selon le principe de précaution.
- Moyens autres que la protection auditive.
- Influence du lieu d'écoute
- Protections auditives spéciales pour la musique, principes, tour d'horizon, aperçu de la fabrication....
- Comment lire les notices... Comment choisir le bon modèle, mise en place, entretien , port , gênes possibles, etc
Cette présentation s'accompagne de documents audiovisuels et d'animations.
Une synthèse peut être mise à la disposition du public sous la forme de l'article de J-L Horvilleur "A bon entendeur" http://lesoreilles.com/articlepreventionauditiongp160.html paru dans le magazine Guitar Part où il écrit généralement sous le pseudo de Jean-Louis Harche depuis des années.
JL Horvilleur : http://www.facebook.com/jlhorvilleur
Références sur des actions précédentes : http://www.lesoreilles.com/presse.html

L'Ecole des DJ's, kesako ?
Reportage sur l'école :

Contact presse :
Les Oreilles point Com

>> Demande de renseignements

En savoir plus : www.lesoreilles.com



Retour page précédente

Pub
2at8 , captation audio / enregistrement sonore 2at8 - spécialiste captation audio / enregistrement sonore
Lien partenaire
MinibusParis.com
Service de location de minibus à Paris
Paris-communiques.com dans les autres régions
Pour retrouver l'ensemble des communiqués de presse diffusés sur notre plateforme :
1001PARIS
Annuaire Web Paris