Bienvenue sur le nouveau site de www.paris-communiques.com
Les communiqués de presse en direct Paris & Ile de France
Communiqué de presse : politique

Les Elus de Rillieux-la-Pape votent NON à la suppression de la Gendarmerie

Parti Socialiste de Rillieux-la-Pape

Communiqué le 04/10/2010
Concernant la suppression de la Gendarmerie à Rillieux-la-Pape : les élus de la majorité municipale de Rillieux-la-Pape restent fermes et constants dans leur position contrairement aux élus de l'opposition.

Le jeudi 30 septembre, le Conseil municipal s'est réuni en séance publique pour la dernière décision à prendre, à la demande de Monsieur le Ministre de l'Intérieur, concernant le transfert de compétence entre gendarmerie et police à la date du 1er juillet 2011.

Fidèles à leurs prises de position plusieurs fois annoncées publiquement, forts du soutien des 7000 Rilliards qui, en signant la pétition , ont fait valoir, depuis 15 mois, leur désaccord avec cette décision prise unilatéralement par le Gouvernement, sans aucune concertation et sans prise en compte de l'excellent travail de nos gendarmes, les 27 élus de la majorité municipale se sont prononcés contre ce transfert pour les raisons suivantes :

non respect des effectifs prévus pour le commissariat de police : 120 fonctionnaires promis lors d'une visite au ministère de l'Intérieur en janvier 2010, 62 annoncés par le Préfet le 26 mai et confirmés par courrier le 6 juillet (dont 3 personnels administratifs et 6 adjoints de sécurité soit 53 fonctionnaires actifs).
revirement sur le futur des locaux de la brigade, propriété de la commune : l'Etat là aussi devait les acheter à la ville, puis les louer en totalité puis, début septembre, n'en louer qu'une partie. Sachant que ces locaux sont estimés à 1,3 million d'euros, il s'agirait d'une perte sèche pour le contribuable.

Les 27 élus de la majorité municipale se sont unanimement prononcés contre le démantèlement sans raison valable des forces de Gendarmerie assurant la tranquillité publique sur notre commune.
Il n'en va pas de même des élus de l'opposition qui ont montré au public présent ce soir là le triste spectacle de leurs divisions (il a fallu recompter trois fois leurs votes pour être sur de leurs prises de position !).

Une abstention de M. Debiol, UMP en rupture de ban, Un vote contre la maintien de la Gendarmerie de Mme Scharycki. UMP et Sarkozyste plus vraie que nature, et, oh surprise, une explosion du groupe de M. Perrot via Mme Monnet, ex UMP, devenue indépendante qui a renié son vote du mois de juin en se prononçant, «après réflexion», POUR le passage en zone police.
Les 5 autres élus du groupe dont le leader est Mr Perrot, lui-même absent lors de ce vote important pour notre commune, ont voté contre le passage en zone police.

En bref, 32 voix contre le transfert là ou les Rilliards attendaient l'unanimité de leur représentation municipale.
Aujourd'hui, nous réaffirmons haut et fort que la seule raison de ce choix est le maintien de forces de tranquillité en nombre suffisant sur Rillieux-la-Pape, avec des résultats identiques et une collaboration constante avec les différents partenaires qu'ils soient gendarmes ou policiers.

La balle est désormais dans le camp de l'Etat : restera-t-il sourd au souhait des Rilliards plusieurs fois exprimé ou passera-t-il en force pour imposer ses vues ?

Contact presse :
Sauveur Mirailles, secretaire de section du parti socialiste de Rillieux-la-Pape

En savoir plus : http://www.ps-rillieux.org


Retour page précédente

Pub
Diffusez gratuitement vos communiqués de presse
Lien partenaire
MinibusParis.com
Service de location de minibus à Paris
Communiqués les plus consultés :
    Paris-communiques.com dans les autres régions
    Pour retrouver l'ensemble des communiqués de presse diffusés sur notre plateforme :
    1001PARIS
    Annuaire Web Paris