Bienvenue sur le nouveau site de www.paris-communiques.com
Les communiqués de presse en direct Paris & Ile de France
Communiqué de presse : économie

Il n'y a plus de bitume en Rhône-Alpes !

SPRIR Rhône-Alpes

Communiqué le 07/06/2016

De nombreuses centrales d'enrobage sont en rupture d'approvisionnement de bitume*, matière première indispensable à la production d'enrobés destinés à l'entretien des routes et des voiries, qui représente 80% de l'activité. En six ans les entreprises de l'industrie routière ont subi une baisse d'activité de 30% qui s'est traduite par une perte de 2 000 emplois au niveau régional. Les problèmes d'approvisionnement actuels s'ajoutent à la difficulté d'un secteur d'activité qui exerce un métier de proximité au service des collectivités et qui emploie 12 000 salariés non délocalisables et les empêchent de travailler au service des usagers de la route.

Des comportements irresponsables 

 

Alors que la profession semblait percevoir au 1er semestre 2016 les signes très légers d'un redémarrage, les entreprises de l'industrie routière en Rhône-Alpes sont frappées de plein fouet par :

-        L'arrêt complet de 5 raffineries - dont celle de Feyzin - sur les 8 que compte le pays depuis le 23 mai dernier. Aujourd'hui 7 juin 2016, 3 raffineries sont encore bloquées !!

-        Les blocages des ports de Marseille et du Havre par les dockers en grève qui empêchent les pétroliers d'entrer

-        Et des grèves des cheminots du fret ferroviaire qui n'approvisionnent plus les entreprises

 

« C'est une prise en otage économique. Notre activité de production d'enrobés dépend à 80% du pétrole ! Ces comportements sont totalement irresponsables car les conséquences seront du chômage et à terme la disparition d'entreprises, à commencer par nos TPE PME qui font vivre des milliers de familles en Rhône-Alpes ! » s'indigne Philippe PUTHOD, Président du SPRIR Rhône-Alpes.

 

Cette situation de pénurie a débuté dans l'Ouest. Elle se poursuit en région parisienne et en Rhône Alpes. Si la situation ne s'améliore pas c'est l'ensemble du territoire national qui va être touché au détriment de l'emploi et de l'économie. « Et à supposer qu'un déblocage des raffineries survienne, il faudra au minimum 10 jours pour ressortir des produits bitumineux ! »


Report sine dine voire annulation des travaux car…l'industrie routière est une activité saisonnière !

 

Si les pays voisins comme l'Espagne, l'Italie et l'Allemagne peuvent encore approvisionner en bitume les entreprises du Nord et du Sud de la France (ce qui engendre des surcoûts car ces pays ne sont pas à même de répondre à l'ensemble des besoins), le bitume ne parvient pas jusqu'en Rhône-Alpes, trop éloignée!

 

Le blocage des raffineries empêche l'approvisionnement en produits bitumineux des entreprises, les contraint à reporter certains travaux nécessitant la mise en œuvre de bitume et, par conséquent, à mettre leurs salariés en activité partielle. « Selon les cas, l'exécution des travaux peut être reportée sine die voire, dans le pire des cas, purement et simplement annulée par le donneur d'ordre car… il y a des saisons pour faire les travaux ! L'industrie routière est une activité saisonnière qui fait 40% de son chiffre d'affaires pendant les mois de mai, juin et juillet. Cela ne pouvait pas tomber plus mal ! » souligne Philippe PUTHOD.

 

La perte d'activité est difficile à mesurer pour l'instant mais il est sûr qu'à un moment où les entreprises pressentaient pouvoir travailler sereinement, tous les efforts de l'année disparaissent ! Et si cette situation perdure, il est à craindre que des PME en viennent à déposer le bilan faute d'activité.

 

L'industrie de la route : un métier de service au plus près des collectivités

 

Rhône-Alpes compte 23 entreprises de l'industrie routière composées de 3 Grandes Entreprises qui emmènent dans leur sillage un total de 20 Petites et Moyennes Entreprises et Très Petites Entreprises. L'industrie routière emploie 12 000 salariés non délocalisables répartis à 70% dans des Grandes Entreprises et à 30% dans les PME et TPE. L'industrie routière exerce un vrai métier de service au plus près des collectivités et représente 35% de l'activité totale des Travaux Publics, devant les Canalisateurs, le Terrassement et les Réseaux Electriques.


Répartition de la clientèle :

-        Communes et intercommunalités : 35%

-        Conseils départementaux : 15%

-        Etat : 3,5%

-        Entreprises publiques : 9%

-        Entreprises privées : 34%

-        Sociétés d'autoroute : 3,5%

 

Répartition de l'activité :

-        Entretien et grosse réparation des routes et des voiries : 70%

-        Neuf : 30%


Composition de l'activité :

-        Production d'enrobés noirs (pour la réalisation des routes) avec bitume : 80%

-        Production d'enrobés blancs (pour les bordures, pavés) sans bitume : 20%

L'industrie routière en Rhône-Alpes alerte les pouvoirs publics

 La profession en Rhône-Alpes alerte les pouvoirs publics de cette situation et demande aux maîtres d'ouvrage de tenir compte des retards qui en découlent sur les chantiers.

 Le SPRIR Rhône-Alpes alerte l'opinion publique et les maîtres d'ouvrage sur cet état de fait qui fragilise, une fois de plus, les entreprises et leurs salariés et espère que des mesures soient rapidement mises en œuvre pour débloquer la situation.

 Cette situation est extrêmement pénalisante dans un contexte économique difficile pour les travaux publics.


 *Le bitume est la 1ère étape de la distillation du pétrole qui, mélangé à du granulat, forme de l'enrobé noir dont on fait les routes.



Retour page précédente

Pub
Lusopassion, le magazine des cultures lusophones LusoPassion.com, le magazine des cultures lusophones en France
Lien partenaire
MinibusParis.com
Service de location de minibus à Paris
Communiqués les plus consultés :
    Paris-communiques.com dans les autres régions
    Pour retrouver l'ensemble des communiqués de presse diffusés sur notre plateforme :
    1001PARIS
    Annuaire Web Paris