Bienvenue sur le nouveau site de www.paris-communiques.com
Les communiqués de presse en direct Paris & Ile de France
Communiqué de presse : loisirs

Comment devenir un as du poker ? Everest Poker livre le « best-of » de ses conseils du mois !

Everest Poker

Communiqué le 06/06/2011
Pour se préparer au mieux pendant l'été en attendant la rentrée, Everest Poker, l'un des leaders du poker en ligne en France, propose un « best-of » de ses conseils de pro. Des qualités requises à la meilleure façon de mettre son adversaire K.O, la Team Professionnelle d'Everest Poker fait tapis en mettant sur la table tous ses trucs et astuces pour être au top de son jeu !

Une attitude détendue, concentrée et maitrisée

Avant de penser à devenir un joueur efficace, performant et digne des plus grands professionnels, quelques qualités basiques mais essentielles sont requises. En une phrase : au poker, il est essentiel de pouvoir être au top de sa forme, que ce soit physiquement ou psychologiquement !

> Etre en forme et détendu : Le poker demande énormément d'attention, de concentration, et encore plus lors de parties de haut niveau. Pour rassembler les meilleures conditions de jeu, la force mentale d'un bon joueur ne suffit pas, sa condition physique contribuera également à la qualité de son jeu.

> Concentré : Tous les joueurs rêvent de décrocher un jour le précieux sésame du succès : un ticket pour un grand tournoi live. Après plusieurs tentatives, ce droit d'accès constitue une belle performance en soi, mais le plus intéressant reste à venir ! Avant de foncer tête baissée dans l'arène, il convient toutefois de bien se préparer psychologiquement et de remettre en place des idées reçues. L'essentiel est de rester « focus » !

> Patient et maitrisé : Si le destin s'acharne, lunettes de soleil et musique préférée dans les oreilles sont de bons remèdes pour pallier au stress.  Pour l'ambassadrice Estelle Denis, c'est le kit de survie du joueur de poker en mal de jeu ! Se retrouver dans sa bulle permet de reprendre ses esprits et garder son sang froid. Boire de l'eau lentement peut aussi aider à retrouver un rythme cardiaque normal et téléphoner à un proche pour déverser sa colère et ses injures à l'encontre de votre adversaire peut s'avérer utile pour garder son calme !

Ces règles simples, mais au final véritablement stratégiques, renforcent la possibilité pour tout joueur de mieux maîtriser ses émotions et d'éviter de commettre des erreurs absurdes. Indispensables mais insuffisantes, l'ensemble de ses qualités doivent évidemment être conjuguées à des talents de gestion hors pair !


Bien gérer sa bankroll pour une ascension optimale !

Il existe trois principaux types de tables au poker en ligne et autant de façons de gérer son capital : le tournoi multitables, le Sit'n'Go et le cash game. Pour chaque type de jeu, Valentin Messina, membre de la team professionnelle d'Everest Poker, propose d'investir un pourcentage différent selon le « buy-in » (droit d'entrée).

> En tournoi : 1% de sa bankroll
En tournoi, la variance est beaucoup plus importante que pour les Sit n'Go. Remporter un tournoi est extrêmement difficile, surtout s'il faut battre des centaines voire des milliers de joueurs. Certes les gains sont exponentiels mais il est possible de jouer des dizaines de tournois sans en gagner un seul ! La prudence est donc de mise pour ce type de jeu en allouant 1 % de sa bankroll par tournoi. Par exemple, pour une bankroll de 500€, l'idéal serait de jouer à des tournois dont le buy-in maximal s'élèverait à 5€.

> En Sit'n'Go : 3% de sa bankroll
Type de jeu privilégié par les débutants, le Sit'n'Go (SNG) est un tournoi non planifié à une heure précise qui débute lorsque le nombre minimum de joueurs a été atteint. La variance de ce type de jeu y est plus limitée au même titre que les risques et les gains. Pour ce type de jeu, il est conseillé de jouer au maximum des SNG de 5€ pour une bankroll de 150€ par exemple.

> En cash game : 5 % de sa bankroll
Il s'agit d'une partie se jouant sur une seule table. Les joueurs misent directement leur propre argent et peuvent rentrer et sortir de la table à tout moment.
Ces parties d'argent sont les plus flexibles pour jouer au poker sans y passer des heures : possibilité d'entrer, de jouer, et de sortir à n'importe quel moment. Les gains dans ces parties peuvent être réguliers mais la variance peut toutefois être assez brutale. Il est possible de prendre plusieurs mauvais coups d'affilée et perdre ainsi plusieurs « caves » (montant avec lequel on entre sur la table). Il est donc prudent de jouer au maximum des parties de cash game à 10€ pour une bankroll de 200€.

Être un bon gestionnaire est une qualité indispensable dans la stratégie d'un bon joueur de poker et présage des perspectives de gains prometteuses. Toutefois, si le destin s'acharne, il restera toujours à un joueur de poker efficace la possibilité de sortir sa carte « bluff ».


Être un as du bluff et avoir la « Poker Face »

Le bluff fait partie intégrante de l'arsenal d'un bon joueur de poker et permet de remporter des pots lucratifs pouvant souvent faire basculer la partie en sa faveur. Prendre un risque calculé n'est cependant pas toujours aisé ! Selon l'ambassadeur Léonard Truche, 5 points essentiels sont à retenir pour bien bluffer !

1- Etre sûr de soi
2 - Ne pas bluffer trop souvent
3 - Ne pas bluffer plusieurs joueurs à la fois
4 - Prudence à bluffer les joueurs débutants (souvent tentés de payer l'impayable)
5 - Garder la même attitude qu'avec un bon jeu

Mais attention, un bluff efficace doit s'accompagner d'une « Poker Face » digne de Lady Gaga ! Le joueur d'en face peut en effet jouer la carte de l'observation et détecter la manœuvre. C'est pour cette raison que beaucoup de joueurs font le choix de porter toute une série d'accessoires qui visent justement à masquer leurs émotions, ainsi casquettes, capuches, mais surtout lunettes de soleil sont monnaie courante autour des tables de poker !

Le coup de bluff permet donc de se sortir de situations délicates, mais est d'autant plus efficace s'il est accompagné d'un sens de l'observation aiguisé…

Savoir identifier son adversaire pour mieux le déstabiliser !

Un bon joueur de poker se doit d'être un bon « profiler » : l'observation est indispensable pour cerner son adversaire. Fabrice Soulier, meilleure Performance Masculine Française de l'année 2010, définit ainsi 4 profils types de joueur associés à 4 stratégies de jeu.

1. Le LAG (large-agressif) : ce type de joueur est souvent considéré comme le cauchemar de la table puisqu'il participe à la majorité des coups et relance beaucoup, mettant ainsi une énorme pression à ses adversaires.

Le conseil pour le contrer :

- Avoir du jeu et le piéger en le laissant miser et relancer.

- Le bluffer en le relançant car il y a une forte chance qu'il n'ait pas un jeu fort en main. Il faut toutefois se préparer à ce qu'il surrelance en bluff, ou qu'il paye plus facilement. Attention au cercle infernal !

2. Le Large-passif : appelé aussi « calling-station », ce joueur cherche l'amusement et paiera tout du long d'une partie avec très peu de jeu. Il est généralement difficile de lire sa main et fort probable qu'il fasse subir de beaux « bad beats » à ses adversaires.

Le conseil pour le contrer : il ne faut jamais bluffer un Large-passif puisqu'il finira quoi qu'il en soit par payer. Mieux vaut attendre une combinaison intéressante et espérer qu'il finisse par offrir ses jetons sur un plateau.

3. Le TAG (tight-agressif) : le « serré-agressif » est difficile à affronter puisqu'il ne bluffe que ponctuellement et entre la majorité du temps en jeu avec une bonne main.

Le conseil pour le contrer : rester méfiant et l'affronter uniquement avec un bon jeu. Il est également possible de tenter de lui mettre la pression en le relançant, tout en essayant de lui faire peur.

4. Le Tight-passif : il s'agit du joueur que tout le monde rêve d'avoir à sa table puisqu'il ne mise que lorsqu'il a du jeu et passe quand il n'en a pas : limpide comme de l'eau de source.
Ici, pas besoin de le contrer, il faut juste en profiter. Il ne faut pas hésiter à bluffer lorsque le joueur fait signe de faiblesse et à passer lorsqu'il se montre confiant et sûr de lui.


Les amateurs ont désormais toutes les cartes en main pour s'entrainer et perfectionner leur jeu ! Avec un soupçon de chance et une application efficace de ces précieux conseils, les novices d'aujourd'hui seront les nouveaux professionnels de la rentrée !

Contact presse :
Leslie Gallaire



Retour page précédente

Pub
2at8 , captation audio / enregistrement sonore 2at8 - spécialiste captation audio / enregistrement sonore
Lien partenaire
MinibusParis.com
Service de location de minibus à Paris
Communiqués les plus consultés :
    Paris-communiques.com dans les autres régions
    Pour retrouver l'ensemble des communiqués de presse diffusés sur notre plateforme :
    1001PARIS
    Annuaire Web Paris