Bienvenue sur le nouveau site de www.paris-communiques.com
Les communiqués de presse en direct Paris & Ile de France
Communiqué de presse : gastronomie

AESA: premier feu vert pour la consommation de mites de farine séchées

Theworkshop ltd

Communiqué le 05/03/2021

Les larves jaunes séchées de l'obscurité du meunier, mieux connues sous le nom de ver de farine, sont un aliment sûr. C'est ce qu'a déclaré l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Aesa) dans son premier avis scientifique sur un insecte en tant que «nouvel aliment».

Avec la nouvelle procédure pour les aliments non consommés avant 1997 (les «nouveaux aliments», en fait), cela signifie le feu vert dans toute l'UE. Dans un délai de sept mois, la Commission devrait présenter une proposition à cet effet pour approbation par les pays membres. Avant 2018, l'autorisation de commercialiser les grillons, les asticots et les criquets à la table était nationale, avec des marchés de niche bien établis en Belgique, aux Pays-Bas, au Danemark, en Finlande et au Royaume-Uni, lorsqu'elle faisait partie de l'UE.

Aujourd'hui, l'autorisation est valable pour tout le monde, même pour les marchés du sud de l'Europe, où la préférence des consommateurs doit être vérifiée. Selon une enquête réalisée par Coldiretti, "54% des Italiens considèrent les insectes comme étrangers à la culture alimentaire nationale".

L'avis adopté aujourd'hui répond à la question d'une entreprise française, qui a proposé un procédé de production de larves de papillons de nuit pour les vendre entières en collation, ou sous forme de poudre, comme ingrédient dans des biscuits, des barres protéinées, des plats cuisinés à base de légumineuses et base de pâtes. L'AESA évalue actuellement 10 demandes sur les insectes comme aliments, tandis que quatre sont en attente, lors des contrôles administratifs préliminaires.

L'avis émis par un groupe d'experts de l'organisme européen est le premier depuis l'entrée en vigueur du règlement sur les nouveaux aliments dans l'UE en janvier 2018. Depuis lors, l'EFSA a reçu un grand nombre de demandes d'évaluation pour une grande variété de sources alimentaires traditionnelles et nouvelles. Les demandes d'évaluation comprennent des produits à base de plantes dérivées de plantes, des aliments à base d'algues et de fruits non indigènes, ainsi que plusieurs variétés d'insectes comestibles.

Cependant, l'avis exprimé par l'AESA est une recommandation des autorités compétentes, ce qui signifie que la consommation de cet insecte n'est pas encore approuvée dans l'UE. La question va maintenant passer à la table des États membres qui, au niveau des experts du comité permanent des végétaux, des animaux, des denrées alimentaires et des aliments pour animaux, devront voter en faveur de l'autorisation de sa commercialisation dans un délai de sept mois.

Les principaux composants de cette mouche jaune de la farine sont les protéines, les graisses et les fibres (chitine). Le groupe scientifique de l'EFSA note que les niveaux de contaminants dépendent des niveaux de présence de ces substances dans les aliments pour insectes.

Le groupe spécial note qu'il n'y a aucun problème de sécurité concernant la stabilité du nouvel aliment s'il est conforme aux limites proposées pendant toute sa durée de conservation.

Les évaluations AESA en termes de sécurité sont une étape nécessaire pour la réglementation des nouveaux aliments car les avis scientifiques soutiennent les travaux des organismes européens et nationaux qui autorisent ces produits sur le marché européen.

Contact presse :
Luca Serri



Retour page précédente

Pub
2at8 , captation audio / enregistrement sonore 2at8 - spécialiste captation audio / enregistrement sonore
Lien partenaire
MinibusParis.com
Service de location de minibus à Paris
Communiqués les plus consultés :
    Paris-communiques.com dans les autres régions
    Pour retrouver l'ensemble des communiqués de presse diffusés sur notre plateforme :
    1001PARIS
    Annuaire Web Paris